2013 : une année riche en buzz s’achève

buzz 2013

Rétrospective sur cette année 2013 qui s’achève. Le monde du web a connu bien des bouleversements, je vous offre donc un petit retour sur ce qui s’est passé.

Petit rappel de ce qu’est un Buzz, au sens marketing

Tout comme le marketing viral, le buzz marketing est un outil qui permet de générer du bouche-à-oreille.
Mais à l’inverse du marketing viral ce n’est pas l’entreprise qui diffuse les informations mais bien l’internaute.
Les entreprises vont se servir d’événements pour agiter la toile et faire parler d’elles. Le but du buzz
est de faire réagir, d’attirer l’attention, les internautes se chargent de diffuser l’information à un maximum de personnes. D’ailleurs, petite piqûre de rappel, le terme de « buzz » vient
de l’anglais et signifie « bourdonnement », et fait allusion aux abeilles qui transmettent le pollen d’une
fleur à l’autre.
Il n’existe pas de support spécifique, n’importe quels canaux de communication peuvent être utilisés, tels
que les réseaux sociaux, la presse, les forums, les blogs et tant d’autres.
Aujourd’hui de nombreuses entreprises font appels à cette pratique, qui devenue un élément incontournable dans la stratégie marketing sur le web.

 Les meilleurs buzz de cette année

image buzz 3
Dans la catégorie du meilleur buzz, nous avons la célèbre bande de fêtards bordelais et leur lama : Serge.

Grâce à ce « petit kidnapping » le propriétaire du lama est devenu un homme heureux, il est le propriétaire de la marque « serge le lama », et son cirque n’a jamais autant connu le succès, qu’après cette folle virée nocturne. Il aura fallu d’une nuit et d’une seule vidéo, pour que le buzz prenne. Une parodie du célèbre « Papaoutai » du chanteur Stromae et un nouveau tube est né, tout le monde s’arrache Serge le lama, même les boîtes de nuit. Une star est née.

image buzz 4
En revanche la célèbre marque de soda Coca-Cola, n’a pas eu le même succès.
Vous avez tous succombé aux bouteilles portant votre prénom sur l’étiquette ! Cette campagne de publicité a
eu un fort succès au lancement, mais celui-ci s’est vite dissipé.
En effet, la marque a choisi comme ambassadrice Naoelle, la gagnante du jeu concours Top chef diffusé sur M6.
Le hic, c’est que cette ambassadrice est l’une des personnalités les plus détestées de cette année 2013,
notamment pour avoir triché lors de la finale de Top Chef. Coca-Cola a subit l’impopularité de son ambassadrice,
et c’est sur ses comptes que le bad buzz va se propager, puisque les internautes vont s’en prendre violemment
à la marque. Coca-Cola aurai du vérifier la réputation de son ambassadrice avant de la choisir pour sa campagne de pub, elle aurai évité un gros lynchage sur ses comptes réseaux sociaux, et donc éviter le bad buz.

 Le buzz : un outil à manier avec précaution

Le buzz est devenu au fil des années une des techniques privilégiées par les entreprises, grâce à son
faible coût et sa vitesse de propagation. Mais il faut faire attention, car comme n’importe quel outil,
si on ne sait pas bien le manipuler, tout peut vite dégénérer.
De plus en plus de veilleurs surveillent l’e-réputation sur la toile, car un bad buzz mal géré peut entrainer de lourdes conséquences, Findus en paie aujourd’hui le prix, avec le scandale de la viande chauvine. Le danger c’est que vous n’êtes pas maître de la situation, mais si vous savez gérer votre image sur internet, un buzz peut vous garantir un fort succès.

Et vous alors, quel buzz vous a marqué cette année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *