Attention Google n’épargnera personne au niveau du SEO !

Souvenez-vous, en 2014, Google avait sorti le label « Mobile Friendly ». Il s’agissait d’un nouveau critère qui stipulait que les sites internet devaient être « Responsive Design » (compatibles avec les smartphones).

.mobile-friendly

En effet, il y a quelques années, les smartphones commençaient à être très utilisés par les internautes pour consulter les sites internet et faire des achats en ligne.

Aujourd’hui, Google n’épargne personne sur le web. Si le mobile-friendly n’était qu’une simple indication pour l’internaute, il est à présent un critère à respecter pour le référencement avec un impact significatif. Dans le milieu informatique, les internautes le nomment le « Mobilegeddon ».

mobile gedon

 

Le « Mobile Friendly »  est aujourd’hui indispensable

Avec l’augmentation du m-commerce et des mobinautes, les sites internet se doivent d’être compatibles avec les smartphones .

C’est environ 30.4 millions d’internautes qui effectuent leur recherche sur un smartphone .

L’utilisation du mobile est en pleine croissance. De plus en plus les internautes effectuent leurs achats via un smartphone et consultent les sites internet pour ensuite acheter en point de vente. Ils consultent également les avis des consommateurs et recherchent des informations techniques pour certains produits .

Les webmasters vont devoir repenser leurs designs et leurs sites afin de ne pas être sanctionné par le géant Google .

À partir du mois de mai, il établira une mise à jour de son algorithme pour que celui-ci favorise encore plus les sites mobiles-friendly. Cela permettra d’aider les internautes à trouver des pages pertinentes et optimisées pour leurs écrans.

Si votre site est actuellement Mobile Friendly, le label « Mobilegeddon » ne devrait pas vous affecter.

En revanche si ce n’est pas le cas, votre site risqué d’être sanctionné et de perdre son référencement.

Un conseil, optez pour un site responsive design et vous n’aurez pas de problème avec google !

Google recommande aussi aux éditeurs de créer des pages AMP (Accelerated mobile page) qui en plus d’être optimisée pour les mobiles, ont des vitesses de chargement très rapide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *