Facebook ou Twitter pour trouver un job

Comme tout le monde le sait (on n’arrête pas de nous le rabâcher aux infos), les demandeurs d’emplois sont de plus en plus nombreux. Et comme tout demandeur d’emploi, on cherche un job sur le net. Mais ce qui s’accentue depuis quelques années, c’est que les demandeurs d’emplois ne cherchent plus un job en allant seulement sur les sites d’offres d’emplois, ils vont aussi sur des sites tels que Linkedin, Viadeo ou encore Facebook et Twitter.

Le premier n’est pas toujours celui qu’on croit !

Si l’on se penche un peu plus en détail sur le sujet, on remarque que 7 personnes sur 10 recherchent un job en allant sur des sites d’offres d’emplois. Mais ce qui est très intéressant, c’est que le reste des demandeurs d’emplois préfèrent sur tourner en majorité vers le site de Mark Zuckerberg plutôt que vers les réseaux sociaux pro pour trouver un job (1 personne sur 2).

C’est en vérité quelque chose d’assez informel. Car une entreprise va poster directement son offre d’emploi sur son profil en disant par exemple à la fin du message « plus d’infos en MP ». Ainsi, une personne souhaitant postuler va tout simplement prendre contact avec l’entreprise par l’intermédiaire d’un message privé.

C’est n’est pas droit et carré comme sur un site d’offres d’emplois où l’employeur doit renseigner une fiche précise du poste à pouvoir et reçoit par la suite les emails des candidats au poste. Non, là c’est tout le contraire. L’annonce est souvent brève et l’intérêt est aussi pour l’employeur de trouver rapidement un candidat sans être noyer par un flot de CV pas en rapport avec les compétences demandées.

Faut être rapide

Pour ceux qui sont sur les réseaux sociaux pro, là, la recherche est plus sérieuse. Tout ce fait dans un cadre bien précis. On va chercher à être recommandé par Pierre ou Paul pour ses qualités et ses compétences. On va aussi jouer avec ses relations et essayer d’être mis en contact avec des employeurs qui seront peut être intéressé par ce qu’on a à leur proposer.

Dernière info, le voisin de Facebook (le petit oiseau avec ses hashtags) est aussi de la partie. Mais là, à la différence des autres réseaux sociaux, il faut aller plus vite que ses concurrents pour décrocher un job. Car c’est celui qui va sauter le plus rapidement sur l’offre d’emploi qui va la décrocher même si ce n’est pas le plus qualifié.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *