Linkedin saura bientôt que vous mentez

Linkedin est en effet en train de mettre au point un moyen de repérer les faux CV, parce que le problème majeur du site est bel et bien le mensonge de ses utilisateurs. Il faut savoir que 4 CV sur 10 déposés sur Linkedin sont faux.

Comment vont-ils faire ?

C’est très simple. Ils vont mettre un place une technologie qui va analyser vos données et les comparer avec ce qu’ils vont trouver sur vous sur tout le web. Si c’est ok pour vous, vous n’avez pas à vous inquiéter, s’il y a une irrégularité, Linkedin vous demande gentiment de modifier votre CV.

C’est un avertissement très simple mais pourtant crucial pour le réseau social. Car sans cela, le site sera déserté des employeurs qui n’auront plus confiance.

C’est une bonne chose que Linkedin s’en soit rendu compte, car le problème persiste et peut causer à terme une mauvaise notoriété pour le site.

En effet, un employeur qui va convoquer pour un entretien d’embauche un candidat qu’il aura trouvé sur Linkedin va tout de suite s’apercevoir que la personne qu’il a devant lui n’a pas les compétences pour le poste demandé. Et un employeur n’a pas de temps à perdre.

Alors petit conseil à tous les tricheurs : modifiez vite votre CV avant que Linkedin ne vous attrape !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *