SEO : L’heure est à la désoptimisation SEO

désoptimisation seo

Le référencement naturel n’est plus ce qu’il était il y a quelques années. Accumuler les mots clés dans une page ne permet plus de faire gagner des positions à cette dernière, bien au contraire, elle peut en perdre. En ce qui concerne le net linking, désormais c’est la qualité de vos liens qui prime et non la quantité. Il faut donc penser à la désoptimisation SEO.

En quoi consiste la désoptimisation SEO ?

Alors que le travail de base du référencement naturel est l’« optimisation », la tendance actuelle est à la désoptimisation SEO : il est venu le temps où il faut revoir sa stratégie de référencement afin de paraître plus naturel. En effet, durant les derniers mois, Google a mis à jours de nombreux algorithmes dont le but était de pénaliser le référencement des sites dont le contenu est suroptimisé, trop pauvre ou sans plus value pour le lecteur. D’autre part, Google s’est également concentré sur le linking en pénalisant les sites qui bénéficiaient de liens artificiels, de liens suroptimisés ou encore de liens de faible qualité.
La désoptimisation consiste donc à rendre le contenu d’un site ainsi que ses backlinks le plus naturel possible.

Comment désoptimiser ?

La plus grosse partie de désoptimisation concerne le Net Linking. Ce travail peut se découper en trois missions :

Nettoyer les backlinks (liens qui pointent vers votre site). L’objectif est de supprimer tous les liens placés dans des sites qui peuvent vous porter préjudices ou de les faire passer en « nofollow » si ces derniers apportent du trafic à votre site ( sources étrangères, trust rank très faible, nombres de pop-up important dans la page, nombre de liens trop élevé pour un seul nom de domaine…).
Pour évaluer la qualité d’un lien, certains outils comme Majestic SEO s’avèrent très efficaces.

Désoptimiser les ancres de liens. Un lien artificiel et suroptimisé dispose généralement d’une ancre trop parfaite, c’est à dire qu’elle correspond exactement aux requêtes de positionnement d’un site. Cela s’accentue lorsque les ancres sont établies dans un français peu correct : requêtes sans accent, absence de mots de liaison… Ici il faudra donc varier vos ancres en limitant l’utilisation de votre mot clé exacte afin qu’elles paraissent plus naturelles. La désoptimisation des ancres est l’un des points majeur car Google les regarde désormais avec attention.

Placer d’autres liens dans les textes. Pour créer des liens et augmenter sa popularité, on a tendance à faire appel à créer des partenariats, rédiger des communiqués de presse dans des sites spécialisés… Cependant, que chaque texte contienne des liens uniquement vers le même nom de domaine n’est pas naturel aux yeux de Google. Dorénavant, il faut pointer également vers des sites qui font autorité sur notre thématique tels que Wikipédia et autres blogs ou sites spécialisés. Certes, cette technique dilue la puissance SEO des liens, mais sur le long terme elle sera plus efficace et permettra d’éviter la pénalité.
Ces points concernent uniquement le Net Linking. Cependant, même si il s’agit du travail le plus important, le contenu du site n’est pas à négliger.
Puisque aujourd’hui c’est la qualité du contenu qui prime, n’hésitez pas à rédiger des textes percutants sur des sujets autour de votre thématique.

Ecrire plus de contenu à valeur ajoutée. Il faut désormais écrire en quantité mais surtout en qualité. Un article aura plus d’impact s’il est long et si son contenu a de la valeur pour le lecteur. On tend alors vers une nouvelle technique SEO qui est la création d’articles profonds. Les articles sont considérés profonds par Google lorsqu’ils contiennent plus de 2 000 mots et que le contenu est jugé unique et de bonne qualité.
Attention à la densité du mot clé répétée dans une page, elle ne doit pas excéder les 2%.

Stopper la suroptimisation des titres, les balises H1 et ALT, les URLs de vos pages. En effet, suroptimisé avec votre expression principale à chaque fois, la densité du mot clé augmente de manière considérable.
Variez les mots, utilisez des synonymes, ne forcez pas sur les mots clefs dans l’url, cela permet tout autant de se placer et d’éviter les pénalités de « suroptimisation », voire de gagner des positions et du trafic. De nombreux sites ont fait le test et ont gagné des positions en désoptimisant les sites. De même que pour les pénalités ; la plupart du temps, les sites pénalisés ont réussi à sortir de la pénalité grâce à un gros travail de désoptimisation SEO.

Le travail de SEO est donc de plus en plus compliqué et demande énormément de temps. Cependant, le challenge est plus grand, les bons liens sont difficiles à obtenir, le travail en devient donc plus intéressant.

desoptimisation seo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *