Il n’y a pas que Google dans la vie

Il est vrai que Google écrase tout sur son passage mais ça ne veut pas dire que ne peut pas se tourner vers d’autres moyens pour faire la promotion de son site.
Des milliers de sites e-commerce et un problème de taille : je veux sortir premier sur les mots clés de mon choix mais je ne pas le budget pour, comment faire ?
Google est premier, c’est une réalité et ce n’est pas près de changer. Sortir premier sur certaines requêtes Google et c’est une augmentation du chiffre d’affaire à la clé.

Google nous tiens par les …

Il y a 5 ans, faire du référencement ne coûté pas très cher, il suffisait de respecter l’algorithme de Google et celui-ci nous le rendait bien.
Seulement, il y a eu l’arrivé des filtres Panda et Pingouin, qui ont tous simplement décidé de sanctionner les sites sans contenu de qualité.
C’est à ce moment-là que beaucoup de sites e-commerce ont dégringolé. Pourquoi ? Parce qu’un e-commerçant n’est pas un blogueur, il ne rédige pas des pavés sur ses produits afin de les mettre en avant mais ce contente de copier-coller leur description et jusque-là il n’y a rien d’anormal. Mais vu que la description du Nutella (pardonnez cet exemple pris au hasard) est identique sur de nombreux sites, et bien Panda et Pingouin ils ont décidé de les sanctionner.

Doux algorithmes

Google est le shérif dans la guerre impitoyable des sites e-commerce. Dès lors, personne l’est à l’abri de voir son site chuté s’il venait à Google la gentille idée de modifier son algorithme.
Beaucoup d’e-commerçants ont fait faillite parce qu’ils n’ont pas réussi à payer le droit de passage à Google. Pour les autres, c’était soit :

– J’ai des sous, je paye des référenceurs
– J’en ai un peu moins je vais sur Facebook et Twitter
– Je suis vaincu je fais de l’adwords

Alors comment faire aujourd’hui si l’on est un petit commerçant qui souhaite se lancer sur le web sans y investir un argent fou mais surtout un argent qu’on n’a pas ?

La réponse : se rassembler

Regrouper les entreprises sur une même plateforme de ventes en ligne afin de la faire grossir et de lui faire gagner en notoriété.
Le coût est plus faible que le référencement mais encore faut-il que les commerçants s’allient pour contrer Google et tous y trouver un bénéfice.
Créer une plateforme de vente en ligne regroupant des commerçants de tous secteurs apparaît comme une solution pour générer du trafic vers son site sans débourser une fortune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *