Les 5 conseils à suivre pour réussir sa page partenaire

page partenaire

Bien trop souvent négligée, la page partenaire des sites internet rime généralement avec accumulation de liens et absence totale de contenu. Le problème ? Google n’aime pas qu’on le manipule. Et il n’y a rien de moins naturel que des dizaines de liens à la suite, sans aucun contenu.

Alors comment faut-il construire sa page partenaire pour améliorer son référencement ?

1)      Du contenu, du contenu, toujours du contenu…

On ne le répétera jamais assez : Google aime le contenu. Pour qu’une page soit pertinente aux yeux du moteur de recherche, le contenu est l’élément indispensable. Et quand on parle de contenu, il faut bien entendre du contenu de qualité et non une suite de mots clés qui sera vite associée à du keyword stuffing (« bourrage de mots clés »).

2)      Restez fidèle à la thématique de votre site

Pour que votre lien soit perçu comme un lien de qualité par Google, il faut que le site sur lequel renvoie le lien soit proche de votre thématique. Si votre site internet est spécialisé dans les pièces détachées iPod, ne faites pas d’échange de liens avec un site d’imprimerie en ligne par exemple.

3)      Rendez votre page attrayante

La page partenaire doit être traitée comme une page comme les autres. Et non comme une page poubelle dans laquelle on regroupe des dizaines de liens, sans penser à l’internaute. Pour rendre votre page partenaire attrayante, pensez par exemple à rajouter un lien image (logo ou visuel du site partenaire).

4)      Liez votre page partenaire

Il est absolument primordial que votre page partenaire soit liée à la page d’accueil de votre site internet. Une page orpheline (non reliée au reste du site) ne sera en effet pas prise en compte par Google et ne servira donc nullement votre référencement naturel.

5)      Limitez le nombre de liens

Limitez-vous à une vingtaine de liens maximum. Au-delà, votre page ne séduira ni les internautes ni les futurs potentiels partenaire. Votre page partenaire ne doit en aucun cas ressembler à une ferme de liens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *