Comment analyser un bon lien SEO ?

un bon lien SEO

Créer un site internet est la 1ere grosse étape de votre projet web. Le travail n’est pas terminé, bien au contraire, le plus dur reste à venir. En effet, il est alors important de « référencer » votre site.

On distingue 2 types de référencement : la naturel et le payant. Le référencement payant fait notamment référence à la solution Google Adwords permettant d’atteindre la première place sur le moteur de recherche en seulement quelques jours. Le SEO demande une stratégie plus sur le long terme, à base notamment de liens pointant votre site.

 

Les critères du SEO

Les robots de Google passe très fréquemment sur tous les sites internet afin d’en juger notamment 2 points importants : le contenu et les liens internes/externes. Si dans un premier temps, la stratégie SEO demande de remplir son site web avec du contenu pertinent et compréhensible (pas sur optimisé de mots clés et de phrases sans aucun sens), il est également indispensable de réaliser de bons « backlinks ». Sous ce terme anglais se cache tout simplement le fait qu’un site fasse un lien vers votre site personnel. Ce lien sera également « noté » par Google, qui s’en servira (parmi d’autres critères) pour positionner votre site internet là où cela lui semble le mieux adapté. Mais pour cela, il faut trouver LE bon lien, celui qui amènera le bon carburant à votre site. Le netlinking étant devenu un métier à part entière, l’analyse d’un bon lien doit se faire sans aucune précipitation. Plusieurs conseils pour cela :

  • L’aspect esthétique du site

Dans un premier temps, il est important de trouver un site/blog qui parle de la même activité que vous. Votre lien ne sera pas pertinent si vous publiez sur un blog de mode alors que vous vendez des produits d’équitation… Ensuite, ça sera à vous de juger directement de la qualité du site ou du blog sur lequel vous souhaitez avoir votre backlink. En effet, à première vue, si le site ne donne pas envie d’être lu ou présente mal d’un point de vue esthétique, inutile de vous y attarder. Si c’est ok pour vous, commencez à visitez certains articles du site. Regardez tout d’abord la fréquence de publication des articles. Si la dernière date de mars 2013 ou de juin 2014, vous pouvez également passer à autre chose. Ensuite passons au contenu. Sont-ils correctement écrits ? Possèdent-ils une structure correcte (titres + paragraphes) ? Sont-ils cohérents avec le thème du site ? Autre point essentiel, vérifiez s’il existe des articles sans aucun lien externe. En effet, un blog de ce type peut rapidement être considéré comme une « ferme à liens », c’est-à-dire un blog ne servant qu’à publier des liens externes. Peu favorable aux yeux de Google, cela pourrait s’avérer pénalisant à un moment ou un autre.

 

  • L’analyse du trafic du site

Généralement réservé aux agences web et aux outils propres aux référenceurs, il est important par la suite d’analyser plusieurs données du site/blog. A commencer par le trafic généré. L’outil de référence en termes de trafic reste l’incontournable Google Analytics. Or il y a très peu de chances que vous ayez accès à l’Analytics du site sur lequel vous souhaitez avoir un lien. C’est pourquoi il existe des outils à disposition des agences web, pour avoir une idée du trafic organique du site :

Semrush

Semrush est un outil reconnu par l’ensemble de la communauté de référenceurs. Il fait partie des incontournables. Si ses fonctionnalités sont nombreuses et très utiles dans une stratégie SEO, nous allons simplement nous concentrer sur les données qui nous intéressent pour analyser un site. Ainsi, sur Semrush, il vous suffira d’entre le nom de domaine du site à analyser (ex : entrez « lemonde.fr » et non « https://www.lemonde.fr/ » pour avoir des résultats plus complets).

 

 

Dans la capture d’écran ci-dessus, nous avons pris pour exemple Classiccourses.fr, blog géré par l’agence webmarketing RG Design. Notons tout de même qu’il ne s’agit pas d’un outil officiel Google, il permet seulement d’obtenir une estimation du trafic organique et/ou payant. Il se base sur des algorithmes de calcul prenant en compte notamment la position des mots clés du site et le volume de recherche mensuel. La partie « recherche organique » est celle qui nous intéresse ici. On voit donc à combien est estimé le trafic naturel (environ 850 par mois) ainsi que le nombre de mots clés (environ 1 100). Dans un second temps, il est toujours bon d’aller analyser quels sont les mots clés positionnés. Pour cela cliquez simplement sur la ligne « mots clés 1.1K ». Vous aurez alors un aperçu de tous les mots clés sur lesquels le site en questions se positionne.

 

Semrush

 

Pour un blog comme Classic Courses, spécialisé dans les histoires de courses automobiles, des années 1900 à nos jours, il est important d’y retrouver des termes liés au sport mécanique. C’est bien lequel puisqu’on retrouve essentiellement des marques de voiture ou des noms de pilote. Cela confirme un peu plus la bonne tenue du site bien thématique.

A l’image du trafic, où il existe un grand nombre de paramètres qui influencent le trafic organique, ces positions sont relevés à certaine période, d’où la présence de la colonne « dernière mise à jour ».

 

  • L’analyse du profil de lien

Autre donné importante dans l’analyse d’un site internet : sa notoriété. Il y a plusieurs années, Google diffusait un indicateur de notoriété avec le PageRank. Cependant la firme américaine a décidé de supprimer cette donnée, ou du moins, de ne plus la rendre publique. Coup dur pour les référenceurs, qui ne possèdent alors plus cette donnée importante. Heureusement qu’il existe également un outil à disposition pour avoir, ici aussi, une estimation de la notoriété du site !

Majestic SEO

Majestic SEO est une référence dans le monde du digital et au sein des agences web. L’algorithme de cet outil plus que complet, vous permet de déterminer le niveau de confiance que peut refléter un site. L’outil est d’ailleurs le créateur des notions de « Trust Flow » et « Citation Flow », chacun étant représenté sous forme de note. Le 1er terme note la qualité des liens reçus par le site, tandis que le 2nd terme note la quantité de ces liens. L’idéal est d’avoir la note la plus élevée pour ces 2 critères, tout en conservant le plus petit écart possible entre les deux. Les informations que l’on peut retirer grâce à Majestic SEO sont très nombreuses.

 

 

La note d’un site/blog avec une bonne notoriété obtient généralement des notes entre 15 et 20. En reprenant de nouveau l’exemple de Classic Courses ci-dessus, on s’aperçoit ici que le blog bénéficie d’une bonne exposition et donc d’une excellente notoriété. Autre élément à observer, le « topical trust flow », qui permet d’identifier les thèmes des sites qui font un lien vers Classic Courses. Il est important que celui-ci soit dans la même thématique que votre site. Ici, le 1er TTF qui ressort est « Recreation/Autos », soit parfaitement ce dont parle le blog.

Si vous avez encore des doutes sur la pertinence de demander un lien sur le site que vous ciblez, il existe bien d’autres critères que vous pouvez étudier (la provenance des backlinks, les ancres utilisés, la communauté sur les réseaux sociaux, etc.).

Après avoir étudié le cas de Classic Courses, il est clair que si vous possédez un site dans le domaine de l’automobile, un lien de Classic Courses vers votre site ne pourrait qu’être bénéfique pour vous. Attention toutefois lorsque vous obtenez un lien d’un site pas très net, le risque d’une pénalité de Google peut se faire ressentir plus ou moins violemment.

2 commentaires sur “Comment analyser un bon lien SEO ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *